Demetrius P

190 articles

 

Il était une fois un grand garçon (grand car il avait mangé beaucoup de soupe au thym étant enfant, et garçon… parce que c’est comme ça) né en l’An de grâce 1976. Assez vite convaincu que les mathématiques (16 au bac, section littéraire quand-même !) et le sport n’étaient pas faits pour lui, il voua finalement une passion boulimique pour la musique. Pour les musiques. Tour à tour notamment saxophoniste, chef d’orchestre (modeste hein, l’orchestre) ou de chœur (et souvent par cœur), guitariste, le grand garçon en question toucha à peu près à tout ce qu’il eut pu toucher et qui fut capable de produire un son. Certains diront qu’il se dispersât alors trop, lui préfère penser que rien de ce qu’il fait n’est jamais (assez) calculé et qu’il va là où ses rêves le mènent. Appréciant autant parler musique que l’écouter, la vivre ou la faire, c’est justement au cours d’interminables discussions avec l’un de ses amis que ce grand garçon – devenu aujourd’hui mari et papa comblé – décida de mettre sur pieds LesVeillesMusicales, un simple et modeste projet de partage.

Alors vous toutes, petites oreilles curieuses qui passez ici, n’oubliez jamais que découvrir seul c’est déjà bien, mais faire découvrir autour de soi, c’est encore mieux, non ?

Mon univers :
  • Un film ? « Into The Wild » de Sean Penn (2007)
  • Un disque ? « The Courage Of Others » de Midlake (2010)
  • Un livre ? « Ravage » de René Barjavel (1943)
  • Une douceur ? Le couscous de ma chérie (2016)

 


Et bien-sûr, mes 5 dernières chroniques sur LVM :

 

Demetrius remercie sa Princess et son Ptilou, Mutti et Papoum, Ilse G et Bertrand D, Adey K, Ænim A, Céline C, Eddy P, Gabrielle B, Illyria D, Julien G, Maxime C, Maxime G, Arno, Joli-Papa, Vincent, Bruno, Guy, son chat Butane, et tant d’autres passés, présents et à venir…