Octave Noire : Néon

Pochette de Néon par Octave Noire

QUE LA LUMIÈRE CHOIE ! 2017, année de tous les risques. Alors que mon calendrier de chroniques est d’habitude bien préétabli, je décidais seulement avant-hier soir de partager ce premier disque d’Octave Noire, intitulé « Néon ». Un disque forcément lumineux.   Il a d’abord fallu m’immerger dans l’univers d’un jeune artiste dont on sait encore peu de choses. Je me raccrochais donc à ce que j’avais : un nom, un album au titre évocateur… Lire la suite…

El Perro Del Mar : Pale Fire

Pochette de Pale Fire par El Perro Del Mar

IL Y A LE CIEL, LE CHIEN ET LA MER Ceux qui suivent mes chroniques sur LVM remarqueront que je fais tout mon possible pour coller à l’actualité : alors qu’une vague de neige s’est abattue sur le pays depuis quelques jours, je ne pouvais passer à côté du phénomène El Perro Del Mar (après d’ailleurs, il y a quinze jours, les russes de Motorama). Non, le froid ne me fait pas peur !… Lire la suite…

Bat For Lashes : The Haunted Man

Pochette de The Haunted Man par Bat For Lashes

LE FESTIVAL DE KHAN Après deux premiers disques qui l’avaient propulsée sur le devant de la scène, Bat For Lashes, alias Natasha Khan nous offre son « disque de la maturité », à tout juste trente-deux balais. Une maturité qui prend son album précédent (« Two Suns », 2009) à contrepied, et qui s’affirme d’emblée à travers une sobre pochette en forme de pied de nez à ceux qui vouent un culte à la nudité parfaite,… Lire la suite…