Black Country Communion : Afterglow

Pochette de Afterglow par Black Country Communion

LE RETOUR DES 4 FANTASTIQUES Cette semaine je vous propose de faire la connaissance d’un supergroupe. Rassurez-vous, rien à voir avec une réunion de capes rouges sur collants bleus moulants. Ici il s’agit simplement de la réunion au sommet d’individualités célèbres, dans un projet à plus ou moins long terme. Pour la recette du Black Country Communion d’aujourd’hui, vous aurez besoin d’un bassiste ex-membre de Deep Purple et Black Sabbath, d’un guitariste… Lire la suite…

Paul Banks : Banks

Pochette de Banks par Paul Banks

LE COTÉ OBSCUR Comme quoi la nature fait parfois bien les choses. Souvenez-vous donc. La semaine dernière je m’épanchais sur ce qui me semblait bien être la reconversion réussie d’un homme-orchestre fort sympathique. Finalement décidé à exprimer en son propre nom les lumineuses idées qui l’habitent, Ben Gibbard soulevait aussi au passage d’habituelles interrogations quant à l’intérêt d’une carrière solo aussi soudaine et tardive qu’inattendue. Et voilà qu’on remet le couvert cette… Lire la suite…

The XX : Coexist

Pochette de Coexist par The XX

COHABITATION Avant l’écoute de ce nouvel album de The XX, je n’avais pas une idée très précise de l’approche musicale des jeunes londoniens. A travers ce que j’avais pu entendre, je donnais au tout une sonorité très pop. Et à l’écoute de leurs précédents singles, ma vision se confirmait. Mais on y retrouve aussi beaucoup d’influences électro minimaliste, ce qui ne m’avait guère déplu. C’est donc plutôt confiant que je me lançais… Lire la suite…

Bat For Lashes : The Haunted Man

Pochette de The Haunted Man par Bat For Lashes

LE FESTIVAL DE KHAN Après deux premiers disques qui l’avaient propulsée sur le devant de la scène, Bat For Lashes, alias Natasha Khan nous offre son « disque de la maturité », à tout juste trente-deux balais. Une maturité qui prend son album précédent (« Two Suns », 2009) à contrepied, et qui s’affirme d’emblée à travers une sobre pochette en forme de pied de nez à ceux qui vouent un culte à la nudité parfaite,… Lire la suite…

Hugh Coltman : Zero Killed

Pochette de Zero Killed par Hugh Coltman

HUGH FUME LE CALUMET Dans la famille des Hugh (Grant, Laurie ou Jackman…), je choisis de loin le grand frère Coltman. A la sortie de son tout nouvel album, j’ai un peu l’impression de retrouver un vieux pote qui m’avait déjà séduit avec son premier essai en 2008, « Stories From The Safe House ». J’avais donc soigneusement rangé son disque dans mon salon et j’en avais aussi offert un exemplaire à ma sœur,… Lire la suite…

Archive : With Us Until You’re Dead

Pochette de With Us Until You're Dead par Archive

AMOUR, GLOIRE ET BEAUTÉ J’avais découvert Archive par le biais de leur album intitulé « Controlling Crowds » et j’avais été séduit par les nappes mélodieuses et les envolées lyriques de ce brillant opus. C’est donc forcément avec un véritable plaisir que je tendais l’oreille à ce  nouveau-né du groupe britannique, spécialisé dans la musique alternative, tendance électro, depuis une quinzaine d’années maintenant. Autrement plus percutant que son prédécesseur de 2009, « With Us Until You’re… Lire la suite…