Yo La Tengo : Fade

Pochette de Fade par Yo La Tengo

LIBERTÉ, LIBERTÉ CHÉRIE Pour être franc, je ne suis pas persuadé que j’aurais passé autant de temps à écouter le dernier album de Yo La Tengo sans LVM.  Non pas qu’il me semblât mauvais, mais pour mes oreilles, le trio du New Jersey ressemblait plutôt à une confidentielle version de l’emblématique Sonic Youth. Partageant le même label depuis trois ans, les deux groupes cultivent également une même attirance pour les guitares abrasives,… Lire la suite…