Stephen Malkmus & The Jicks : Wig Out At Jagbags


IL Y A UNE VIE APRÈS

Pochette de Wig Out At Jagbags par Stephen MalkmusQui a dit qu’il n’y avait pas de vie après la célébrité ? Ah bah c’est pas moi, M’sieurs Dames. Aujourd’hui j’allonge donc ma liste de ces leaders qui, sortis du cocon inhibant d’un groupe pourtant durablement installé au panthéon du rock, parviennent à faire encore mieux, une fois libérés du joug collectif.

 

Sur LVM, après les frontmen des groupes Death Cab For Cutie, Interpol ou Grandaddy, je vous invite à découvrir le dernier effort du leader de feu Pavement, Stephen Malkmus. À bientôt 48 ans, l’américain au nom de meuble Ikéa montre qu’il est entièrement libre. Est-il le seul, me direz-vous ? Pas vraiment, mais d’autres à sa place auraient pour moi plutôt tendance à s’abandonner au doux chant des sirènes de la facilité mercantile : depuis trente ans que Téléphone n’est plus, notre Jean-Louis Aubert national n’a eu de cesse de se ramollir au fil des albums (je sais, je vais me faire des ennemis) et je ne parle pas ici d’Eric Clapton, de Phil Collins ou de Peter Gabriel, pour ne citer qu’eux.

Pourtant ici non plus la pop n’est jamais très loin, Malkmus réussissant à manier tous les langages à merveille. Il triture dans ce même album toutes ses influences si diverses. Il fait la part belle aux guitares, et comme il n’a plus rien à prouver à personne (Pavement restera à jamais une institution du rock lo-fi des années 90, et une sacrée tripotée de groupes le citent aujourd’hui comme leur principale influence), le leader de l’anti-groupe que sont les Jicks se permet bien des choses. Et c’est forcément la surprise qui domine, à l’écoute de ce petit bijou de son bien vintage, lorsqu’on se retrouve tout à coup nez à nez aussi bien avec une mélodie entêtante qu’une coda en forme de reggae ou un inattendu solo durant lequel l’instrumentiste fait des folies de son cor (en fait, c’est un trombone). En tout cas, c’est sûrement une bonne chose de m’être fait virer de mon ancien groupe. À moi la liberté… et la bonne musique ?

 

La vidéo officielle du single Cinnamon And Lesbians


12 titres / 41 mn (Domino) – Sortie le 06/01/2014

Stephen Malkmus : Voix, guitares, claviers – Mike Clark : Guitares, claviers – Joanna Bolme : Basse – Jake Morris : Batterie, choeurs – Talia Czernik : Violoncelle – Ika Gunnarson : Flûte

Produit par Remko Schouten, Stephen Malkmus & The Jicks

En savoir plus : www.stephenmalkmus.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.