Avishai Cohen : Triveni II


MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS

Triveni IIQuand j’étais petite, ma grand-mère disait qu’il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin. Je ne suis pas certaine, même maintenant que j’ai grandi (et vieilli !), de saisir toutes les subtilités de ce dicton.

Mais par analogie, je pourrais dire qu’il y a plus d’un musicien de jazz qui s’appelle Cohen ! Après vous avoir parlé d’Anat (au saxophone et à la clarinette), et d’Avishai (le contrebassiste), voici enfin le trompettiste (et frère d’Anat !). Ceux qui suivent cette chronique se souviendront peut-être d’ailleurs que c’est cet album que je cherchais chez mon disquaire quand j’ai récupéré « Duende » (l’album du contrebassiste). Vous me suivez toujours ? Et après de multiples tentatives, « Triveni II » est enfin entre mes mains ! Et les deux ou trois premiers titres m’ont d’abord perdue. Pas assez carré pour mon cerveau cartésien.

Mais cette première impression n’a pas duré longtemps. J’ai rapidement ressenti comme l’impression de connaître ces ambiances instables, mais pas tout à fait. Une sorte de rappel (en tout cas pour mon oreille) d' »Ascenseur Pour l’Échafaud » (un des CD que j’apporterais sur une île déserte !). Car à l’écoute de cet album, je me sens dans un club de jazz enfumé (même si la fumée doit maintenant être à la porte, là où les fumeurs se retrouvent !) tard le soir et je me laisse bercer. Ce n’est a priori pas la formule (trompette, basse, batterie) qui me rappelle la musique enregistrée par Miles Davis pour le cinéma, puisqu’elle est incomplète. Est-ce le son de la trompette bouchée ? Est-ce le son de l’ensemble ? Avishai Cohen voulait, semble-t-il, recréer les impressions qu’il a en écoutant Billie Holiday. Mais après tout, les associations d’idées sont très personnelles ! L’important est probablement qu’après plusieurs écoutes j’aime beaucoup cet album et j’y découvre encore de nouvelles choses.

Avishai Cohen interprète BR Story dans un club


10 titres / 57 mn (Anzic Records) – Sortie le 19/11/2012

Avishai Cohen : Trompette – Omer Avital : Contrebasse – Nasheet Waits : Batterie

En savoir plus : www.avishaicohenmusic.com


4 Comments on “Avishai Cohen : Triveni II

  1. Pingback: AVISHAI COHEN : Duende | LesVeillesMusicales

  2. Pingback: ANAT COHEN : Claroscuro | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.