Blackdown : Those Moments


CONNEXIONS ARBITRAIRES

Pochette de Those Moments par BlackdownGrâce à Blackdown, mon premier contact avec cette notion étrange de « weightless grime » a été un aveu d’amour… et de faiblesse. Quand j’aime quelque chose, je le tords dans tous les sens pour en extraire tout le jus possible.

 

Je ne fais pas ça avec les êtres humains, rassurez-vous. Quoique… La bouffe, les disques, les souvenirs heureux… un tube de lait concentré sucré, ce passage à 5.59mn, la chaleur dans son regard, ces moments – those moments – je les passe et repasse au crible de tous mes sens. Je réservai donc le même sort au premier album solo de Blackdown, un opus épuré de tout beat régulier ondulant quelque-part vers 130 BPM. Le premier titre Abundance est une référence à l’inondation de choix que propose notre société 2.0. Blackdown, alias Martin Clark, DJ londonien habitué de Rinse FM, producteur, journaliste mais aussi blogueur, interroge ici le phénomène de perte de rapport profond aux choses à travers l’exemple du vinyle (je n’ai pas de vinyle chez moi, mais je fais partie de celles qui préfèrent écouter une 526ème fois la même track plutôt que de chercher à remplir la barre de recherche vide de Spotify. Le nirvana se loge dans les bouts de reblochon et de gras collés sur les rebords d’un plat à tartiflette…). Pour moi, « Those Moments » explore le vécu psychique ou le détail des connexions réalisées par notre cerveau dans un temps donné. Blackdown, qui a déjà collaboré avec Burial, aime les ambiances sépulcrales, vaporeuses et étouffées, un peu à la Tim Hecker. Mais il les perturbe par des bruits de téléphone, des grésillements de ligne, des interférences de communication. Comme si tous les mondes qui arrivaient à notre conscience étaient sans cohésion possible avec celle-ci, que seuls comptaient les moments où l’âme peut tout embrasser d’un coup. « Waking up on a rooftop. At the door. Waking up on a poor city. It’s a familiar sound that I hear around the world, and it’s very very beautiful » : du grimeBlackdown ne tient pas seulement les ambiances sombres, tendues et denses par leurs basses. Cette conscience de la misère qui git dans les bas-fonds le range également dans ce mouvement musical. Les nappes de synthé sont épiques, thaumaturgiques, presque aléatoires, mais leur irruption soudaine est encore pour moi un signe de ce décalage entre mondes intérieur et extérieur, ce dernier ne nous parvenant que par bribes sélectionnées par notre cerveau, ce chef suprême.

Un chef parfois tyrannique. Car Those moments, pour Blackdown, c’est aussi Those dark moments. Yep… « (…) Cuz these are the moments that men need to talk about. No one want to address these I wanna address these moments. (…) My heart’s telling me Don’t stop (…) No just keep going trust me It’s them moments terrifying me«  : voilà donc ce que Blackdown a retenu pour son titre éponyme d’une conversation anodine dans un bar. Et tout cela rend très personnelle ma lecture de cet album : Hackney Vandal Patrol me fait l’effet d’un rêve comateux qui retrace le cheminement des voix autodestructrices venant patrouiller au-dessus de nos têtes. Impossible de déterminer leur origine, intérieure ou extérieure à nous ? Ensuite, la musique semble se replier sur elle-même, comme si le mental bloquait l’accès de la conscience à son seuil… Alors nous lui devons bien ça, au chef-suprême. Observons-les, ces moments sombres. « There. It’s there. It’s delicate in a way, what it needs to be but it’s also (…) and the route is very tough and it’s very heavy. Very heavy« . Désormais, il peut y avoir l’émergence de quelque chose de nouveau, fluide et intense, à l’image de la teneur de ce sample de voix : « If you love something, are you gonna do something positive to move that feeling ?« . Commençons donc par agir sur ce que nous aimons. Muons notre impuissance en impuissance productrice. Devenons acteur de nos passions.

 

La version audio de Halcyon Skies, extrait de « Those Moments »


8 titres / 27 mn (Keysound Recordings) – Sortie le 01/12/2017

Martin Clark : Tous instruments

En savoir plus : www.keysoundrecordings.co.uk


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.