Alt-J : This Is All Yours


CTRL+ALT+SUPPR

Pochette de This Is All Yours par Alt-JHorreur ! Il y a quelques jours, je craignais avoir perdu les 567 disques enregistrés sur mon disque dur externe. Heureusement, après quelques manipulations hésitantes, je retrouvais la totalité (donc ctrl+A) des albums constituant pour moi une sorte de Saint Graal à défendre contre toute invasion virale.

Ouf, j’avais eu chaud. Je décidais du coup d’écouter le tout nouvel album d’Alt-J pour me refroidir un peu. Auteurs d’un premier disque, « An Awesome Wave », unanimement plébiscité il y a deux ans, le trio anglais revient donc aujourd’hui avec une galette à la pochette aussi colorée que l’univers sonore n’est glacial. Faite d’un savant dosage entre les nappes de synthés et les gimmicks de guitare, la musique des britanniques excelle dans les tempos mediums, lorsqu’il s’agit d’installer un climat hypnotisant sur une progression plutôt lente. Dû aussi en partie au son claquant de la batterie de Thom Green – une caisse claire soprano à la tessiture aigüe et funky conjuguée à l’absence totale de cymbales – et à la voix claire du leader Joe Newman, le style du combo originaire de Leeds est assez facilement identifiable, dans la continuité directe de leur premier effort. Et même lorsqu’il s’agit d’une ballade a priori classique (une guitare et une voix), le résultat semble flotter dans l’espace, comme en apesanteur.

Il faut dire que le silence est une composante incontournable de la musique du groupe de Newman, même si les trois larrons n’oublient pas non plus de prendre des risques : du sample de Miley Cyrus à l’intro faite de collages vocaux (alors cette fois ctrl+C et ctrl+V), en passant par les pipeaux de notre enfance (version cours de musique au collège), sur l’interlude central Garden Of England, tout est réuni ici pour emmener les petites oreilles de l’auditeur loin, très loin, peut-être vers la cité ancestrale de Nara au Japon, qui constitue un peu le fil rouge de ce disque en forme de petit périple entre le Kent et la lointaine Asie. Alors, puisque les voyages forment la jeunesse et que mon disque dur est réparé, je prends mon billet.

La vidéo officielle du single Hunger Of The Pine


13 titres / 64 mn (Infectious Records) – Sortie le 22/09/2014

Joe Newman : Voix, guitares – Gus Unger-Hamilton : Claviers, choeurs – Thom Green : Batterie, percussions – Brett Cox : Guitares – Deborah Hamilton, Angela Ricci, Laura Barnes, Conor Oberst, Lianne La Havas, Sivu & Marika Hackman : Choeurs – Sarah Andrew & Edward Whiting : Flûte à bec – Kirsty Mangan : Violon, alto – Rachael Lander : Violoncelle – Trevor Mires : Trombone, euphonium – Beth Higham-Edwards : Marimba

Réalisé par Charlie Andrew & Brett Cox

En savoir plus : www.altjband.com


One Comment on “Alt-J : This Is All Yours

  1. Pingback: ERLEND ØYE : Legao | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.