Mehliana : Taming The Dragon


LE MONSTRE QUI DRESSA LE DRAGON

Pochette de Taming The Dragon par MehlianaMehliana, c’est un duo : Brad Mehldau (aux claviers) et Mark Giuliana (à la batterie et à l’électronique). Une sorte de monstre ou de mot valise en fait. Je connaissais la curiosité de Brad Mehldau pour à peu près toutes les musiques qui l’entourent.

 

Des versions personnelles de Radiohead, The Beatles, Chico Buarque, Paul Simon .., ça montre quand même une ouverture d’esprit assez grande. Et pourtant je ne peux pas cacher que j’ai été surprise à la première écoute de « Taming The Dragon ». J’étais habituée aux improvisations de haute voltige du pianiste mais c’est ici surtout le son de l’ensemble qui m’a étonnée. Rejetant tout de suite la faute sur Mark Giuliana, que je ne connaissais pas, j’ai quand même continué mon écoute.

Mes autres écoutes ayant été, depuis quelques années, assez variées aussi, j’y ai quand même trouvé des repères : des morceaux menés tambour battant sur une voix qui rajoute une drôle d’histoire à la manière du Thela Hun Ginjeet de King Crimson, des sons très électro pour mon oreille, la voix de Gainsbourg, des rythmiques alambiquées mais stables, des samples, et j’en passe. Bref un vocabulaire auquel je suis peu habituée. J’ai d’ailleurs encore un peu de difficulté à écouter l’album d’une traite. Mais comme l’a dit Pennac avec ses droits du lecteur (une référence littéraire en ces temps de prix, ça ne fait pas de mal), je suis convaincue que l’auditeur a aussi le droit de picorer. Alors je picore, et peu à peu j’apprivoise le dragon : une musique de feu (tiens, une autre !) pleine de force. Je suis certaine qu’avec un peu de ce sang de dragon, on devient plus fort, et peut-être même plus sage. Qui sait ?

 

Mehliana interprète Just Call Me Nige


12 titres / 43 mn (Nonesuch) – Sortie le 24/02/2014

Brad Mehldau : Claviers, spoken voice – Mark Giuliana : Batterie, électronique

Réalisé par Brad Mehldau & Mark Giuliana

En savoir plus : www.bradmehldau.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.