Gordon, Lang & Wolfe : Shelter


GIMME SHELTER

Pochette de Shelter par Gordon, Lang & WolfeNovembre 2004. La maternité où je me trouve va bientôt être le témoin d’un évènement qui va changer le monde : la naissance de ma fille. Le personnel s’active, en s’interrogeant sur la musique qui a envahi la salle de travail.

 

Comme tous les futurs parents, nous avons été invités à choisir l’environnement sonore que nous souhaitions pour l’accouchement et, pour la première fois dans l’histoire de l’établissement, « Music For Airports » a supplanté la bande FM. Pas l’original de Brian Eno (1978), mais la version sur instruments acoustiques, enregistrée vingt ans plus tard, par le groupe new-yorkais Bang On A Can. Des arrangements étonnants et magiques, signés entre autres par Michael Gordon, David Lang et Julia Wolfe, qui ont, pour un temps, tétanisé l’équipe médicale. En 2013, le trio en question est toujours aussi créatif, et nous propose « Shelter », une longue pièce en sept mouvements, sur des textes de Deborah Artman. En 1999, ils avaient proposé « The Carbon Copy Building », en 2001 « Lost Objects », et, en 2005, la musique qui nous occupe, créée à Cologne par les ensembles Mediaeval et MusikFabrik. Les spectateurs du festival Musica, à Strasbourg, avaient pu la réentendre en 2009. Manquait sa fixation sur un support discographique : c’est désormais chose faite, avec l’Ensemble Signal, dirigé par Brad Lubman.

Les admirateurs de Steve Reich, dont je suis, ne seront pas dépaysés : on constate ici, encore une fois, que le chef de file (avec Terry Riley et Philip Glass) du minimalisme américain des années 60-70 n’est pas resté sans descendance, ce que confirmait déjà un disque récent des sœurs Labèque. À la base, un trio vocal féminin répète de manière quasi obsessionnelle des mélodies aux accents médiévaux, mais, dès la deuxième plage, guitare et basse électriques amènent une énergie autre, presque rock, qui entraîne l’ensemble dans un climat au final très urbain. Les grincheux ne manqueront pas de souligner que la musique contemporaine n’est plus ce qu’elle était, surtout depuis que certains compositeurs ont perverti leur sens musical au contact des Beatles et d’Elvis (vous ne l’attendiez pas là, hein ?), les autres se réjouiront de cette nouvelle et surprenante réussite du trio, dans laquelle les cordes et un octuor de vents comptent pour beaucoup. À part ça, ma fille et sa mère vont bien, je vous remercie.

 

La vidéo de promotion de « Shelter »


7 titres / 65 mn  (Cantaloupe) – Sortie le 26/03/2013

Martha Cluver : Voix solo – Melissa Hughes: Voix solo – Caroline Shaw: Voix solo – Ensemble SignalBrad Lubman: Direction

Produit par Michael Riesman

En savoir plus : www.bangonacan.org/store/music/shelter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.