The Dø : Shake Shook Shaken


MON CAS DØ DE FIN D’ANNÉE

Pochette de Shake Shook Shaken par The DøLorsque je choisis un album à partager sur LesVeillesMusicales, deux aspects peuvent entrer en ligne de compte : il s’agit soit d’une vraie découverte pour moi, soit d’un disque que je tenais de toute façon à chroniquer avant même d’en connaître la teneur, prenant forcément le risque d’être déçu.

Mais comme dirait l’autre, aimer c’est aussi prendre des risques. Alors cette semaine, je peux dire que j’ai eu la chance d’être emballé par un rendez-vous que je n’aurais de toute façon en rien manqué. Après l’excellent « Both Ways Open Jaws » sorti début 2011, je sentais comme une irrépressible envie de déguster le nouvel album de The Dø, les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes (il faut dire que le contraire n’aurait pas servi à grand-chose). Un peu déstabilisé au début par le son nouveau du duo parisien, je finissais malgré tout par retrouver mes esprits et le sens critique qui fait la grande fierté de mes proches. En effet, le joyeux bricolage (à l’image de leurs pochettes habituelles) acoustique qui habitait son prédécesseur laisse place aujourd’hui à un univers plus synthétique et plus dansant, fruit des recherches sonores de Dan Levy – moitié instrumentale du tandem – dans son château d’eau désaffecté et transformé en studio pour l’occasion.

Pourtant, même à travers les claviers vrombissants et les boîtes à rythme suintantes, je parvenais tout de même à retrouver ce qui m’avait séduit auparavant dans la musique des français : toujours ce même goût pour les choses faites de bric et de broc, ce sens imparable de la mélodie et bien sûr la voix souple et cabotine de la chanteuse. À l’aise dans tous les registres et toutes les tessitures, la brune mutine laisse cependant entendre des inflexions lumineuses qu’on ne lui connaissait pas encore, plus assurées au milieu de l’enchevêtrement synthétique à l’œuvre sur le disque. De quoi conjuguer le verbe secouer à tous les temps de l’indicatif pendant que moi, sans hésiter, je prends déjà rendez-vous pour le quatrième volume des aventures de Dan et Olivia.

La vidéo officielle du single Despair, Hangover & Ecstasy


12 titres / 42 mn (Cinq 7) – Sortie le 29/09/2014

Olivia Merilahti : Voix – Dan Levy : Tous instruments – Fab Dupont : Claviers additionnels – Bastien Burger : Basse additionnelle

Réalisé par Dan Levy

En savoir plus : www.thedomusic.com


One Comment on “The Dø : Shake Shook Shaken

  1. Pingback: ERLEND ØYE : Legao | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.