Wild Beasts : Present Tense


LYNCHEZ LES FAUVES

Pochette de Present Tense par Wild BeastsJ’étais hier en balade familiale au sympathique petit zoo de Lille. Leur rayon « grands fauves » n’étant pas des plus achalandés, je savais qu’au milieu de Ceratotherium Simum, de Ailurus Fulgens et de Sergicus Dormirus, j’aurais du mal à trouver un représentant de cette nouvelle espèce que les scientifiques mélomanes appellent Wild Beasts.

 

À vrai dire d’ailleurs, c’est peut-être plutôt à l’intérieur d’un vieux grimoire répertoriant les animaux fabuleux de contes et légendes que j’aurais pu trouver l’objet de ma quête, et ainsi en savoir plus sur cet animal discret. Ainsi, entre Minotaure, Pégase et Cracoucas, ma bébête à deux têtes, ou devrais-je dire à deux voix, aurait pu satisfaire ma curiosité bienveillante à son égard. Déjà, elle m’avait bercé de son doux chant au cours des treize titres que compte l’album « Present Tense ». Les voix d’Hayden Thorpe et Tom Fleming, aussi différentes dans leur tessiture que semblables et complémentaires dans leur interprétation, m’avaient mis la puce à l’oreille. L’écriture de ces mélodies si aériennes, quant à elle, m’avait laissé à bout de souffle, ce qui est le comble, vous en conviendrez, pour un univers qui respire tant. La musique se suffit ici à elle-même et le quatuor de la banlieue de Leeds démontre s’il était besoin qu’on peut accoucher de véritables pépites de fine musique sans forcément en rajouter des tonnes.

Délaissant de plus en plus les guitares pour faire fleurir claviers, machines et autres synthés, la bande à Thorpe conjugue au présent une musique du passé (les années 80 en ligne de mire) avec des sons du futur, parfois même antérieur. Et si le single Wanderlust file à bonne allure sur les fûts syncopés de l’excellent Chris Talbot, ce sont bien les tempos moyens voire carrément lents que Wild Beasts semble affectionner. Et comme quoi parfois la vie est bien faite, c’est aussi dans ce registre qu’ils s’expriment avec le plus de sensualité, voire d’érotisme froid. Décidément, difficile avec tout cela de dessiner les traits du nouvel animal en voie d’extinction. Eux Tarzan, nous Jane.

 

La vidéo officielle du single Wanderlust


13 titres / 44 mn (Domino) – Sortie le 24/02/2014

Hayden Thorpe : Voix, basse, guitares, claviers – Tom Fleming : Voix, guitares, claviers, basse – Ben Little : Claviers, guitares – Chris Talbot : Batterie, choeurs

Produit par Leo Abrahams, Lexxx & Wild Beasts

En savoir plus : www.wild-beasts.co.uk


One Comment on “Wild Beasts : Present Tense

  1. Pingback: THE BLACK KEYS : Turn Blue | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.