Raphael : Pacific 231


LA LOCOMOTIVE DU BONHEUR

Pochette de Pacific 231 par RaphaelUne fois n’est pas coutume, pas de nouveauté cette fois mais un retour sur un album coup de cœur : « Pacific 231 » de Raphaël. Cinquième album d’un artiste incontestablement des plus doués de sa génération, ce disque est une petite pépite.

Pas simple de succéder à la tornade « Caravane » (2005) et son succès phénoménal. D’ailleurs, cette étape n’a pas été la plus grande réussite du chanteur puisqu’il nous livrait un album gentillet « Je Sais Que La Terre Est Plate » (2008), qui comportait de jolies choses même si l’ensemble est loin d’avoir les qualités nécessaires pour rester gravé dans les mémoires. J’attendais donc l’album suivant de pied ferme, espérant secrètement qu’il allait égaler dans mon cœur le sublime « La Réalité » (2003) et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue. Coup de foudre immédiat, mais aussi grande claque. Le Raphaël que j’appréciais tant était de retour mais en encore meilleur, juste délicieux. Accompagné d’un superbe clip pour Bar De l’Hôtel, l’émerveillement musical ne faisait que commencer.

Succession de titres surprenants, parfois même déroutants (Terminal 2B) ou polémiques (Le Patriote), ce disque est une véritable traversée de la vie et du monde avec ses moments légers (Je Hais Les Dimanches) et plus troubles (Dharma Blues, Versailles). En bonus, Gérard Manset livre au chanteur le touchant Manteau Jaune, et prouve que Raphaël a toute légitimité quand il revendique l’influence de ce grand monsieur de la musique sur la sienne. Ici celle de Bashung n’est pas loin non plus (La Locomotive), et ce pour notre plus grand bonheur. La magie Raphaël opère. Je pourrais disserter des heures pour vous faire partager le plaisir que je ressens à chaque écoute de ce disque et le bonheur que j’ai eu à le déguster sur scène lors de la tournée qui a suivi. Mais assez bavardé, jetez-vous sur ce diamant brut et frissonnez en découvrant ses multiples facettes à l’envoutement garanti !

La vidéo officielle du single Bar De l’Hôtel


13 titres / 41 mn (Parlophone) – Sortie le 20/09/2010

Raphaël Haroche : Voix, guitares – Adrian Utley : Guitares – Albin De la Simone : Claviers, piano – Laurent Vernerey : Basse – Toby Dammit : Batterie

Réalisé par Raphaël

En savoir plus : www.raphaelharoche.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.