Melanie De Biasio : No Deal


SANS CONCESSIONS

no-deal-lesveillesmusicalesParmi mes premiers contacts avec le jazz, il y a eu « Ascenseur Pour l’Échafaud », la musique enregistrée par Miles Davis pour le film de Louis Malle. Ce que j’en retiens, c’est surtout une ambiance.

Celle d’un soir de pluie. Rien de triste là-dedans : par chez nous, si on déprime à chaque soirée pluvieuse, on est foutu ! C’est plutôt une ambiance de soirée au chaud quand les éléments se déchaînent au dehors. Du coup, la pluie qui tombe est plutôt un élément sonore. C’est un peu l’impression que me laisse « No Deal » avec en plus une sorte de sérénité. La jeune belge (voisine donc) a aussi plus d’une corde à son arc : elle chante – d’une voix chaude qui en soi est déjà tout un plaisir -, joue de la flûte traversière – quel bel instrument, non ? -, compose, écrit les textes et, cerise sur le gâteau, elle va jusqu’à illustrer sa pochette.

Même si l’album m’a tout de suite plu (rien à voir avec la pluie cette fois !), il m’a fallu plusieurs écoutes pour que cet album parvienne, dès les premières secondes, à me transposer dans un autre monde fait de calme mais aussi d’interrogations, une musique qui semble d’abord endormir les sens pour mieux les éveiller ensuite. L’album est court, ce qui permet de l’écouter d’une traite et de le prendre dans son ensemble. Ajoutez à cela que le quartet semble avoir pas mal roulé sa bosse avant l’enregistrement et joue par conséquent comme un seul homme. Rien de virtuose ici, les musiciens semblent d’abord s’écouter les uns les autres et non les sirènes du marketing qui leur diraient de faire du spectacle. Une belle leçon, non ?

Sweet Darling Pain par Melanie De Biasio


7 titres / 34 mn (Pias) – Sortie 10/2013

Melanie De Biasio : Voix, flûte – Dre Pallemaerts : Batterie – Pascal Paulus : Synthés – Pascal Mohy : Piano

Produit par Pias

En savoir plus : melaniedebiasio.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *