tUnE-yArDs : Nikki Nack


LA VOIX DRESSAGE

Pochette de Nikki Nack par Tune-YardsIl y avait déjà un moment que la gente féminine avait pris le pouvoir sur LVM. Et le disque que je vous invite à découvrir cette semaine ne vient que confirmer une tendance certaine : les femmes sont décidément beaucoup plus créatives que tous ces hommes, mollassons et pleins de fatuité.

 

Après le « Wildewoman » de Lucius il y a quelques semaines, voici donc la friandise « Nikki Nack » et ses trois quarts d’heure de pure folie et de musique déjantée à vous rendre un docteur maboul. L’américaine Merrill Garbus sort ici son troisième album, elle qui avait commencé par enregistrer le fruit de son imagination débordante sur des cassettes recyclées avant d’être signée sur le génial label 4AD. De là, la blonde frappadingue a poussé le lâcher-prise jusqu’à confier son travail aux oreilles de deux producteurs : Malay et John Hill. Le second ayant œuvré pour les trois grasses que sont Shakira, Rihanna et Christina Aguilera, on aurait pu craindre le pire. Pourtant, le résultat respire la liberté musicale que Garbus chérit tant.

Entre pop, world et jazz, le groupe construit un univers réjouissant et léger qui n’a d’égal que la profondeur des textes, à l’image d’un Sink-O – qui a bien failli donner son titre à l’album – parlant de couleur de peau. Voilà qui est bien déroutant chez une blondasse dont la voix aux accents de soul black américaine se trémousse à l’envie sur une batterie de tambours et de percussions, au beau milieu de mélopées qui ne sont pas sans rappeler clairement les musiques venues d’Afrique. En proposant un disque à l’opposé des canons de la production américaine actuelle, tUnE-yArDs marche sur les platebandes de certains grands noms de la musique pop vocale, notamment française (je pense à Camille, Mesparrow ou même aux Grandes Gueules). Alors quand traditions immobiles et frontières inutiles sont mises à mal par une musique du (pour le) monde, ça fait du bien à nos petites oreilles elles aussi éprises de liberté.

 

La vidéo officielle du single Water Fountain


13 titres / 44 mn (4AD) – Sortie le 05/05/2014

Merrill Garbus : Voix, batterie, percussions, claviers, programmations – Nate Brenner : Basse, percussions, synthés – Michael Coleman : Claviers – Thao Nguyen, Toni Hartley, Lalin St. Juste & Michelle Alexander : Voix – Daniel Brevil : Percussions

Produit par Merrill Garbus

En savoir plus : www.tune-yards.com


One Comment on “tUnE-yArDs : Nikki Nack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.