Puscifer : Money Shot


PIQÛRE DE SIRÈNE

Pochette de Money Shot par PusciferEn fan hardcore qui se respecte, je pourrais faire des photo et video-montages sur Maynard James Keenan qui, au grand dam de son public, est en train de délaisser son groupe phare Tool pour se reconvertir en viticulteur et (accessoirement) en leader de Puscifer avec leur dernier album « Money Shot ».

[ssf id=1609220164]

Mais je préfère parler de rivières qui coulent et de sirènes qui chantent dedans. Je dirais juste un mot – pas sur les vignes californiennes dont le chanteur arrose son équipe sur scène, mais sur son public capable de pousser le vice jusqu’à mettre ces mots dans la bouche d’Hitler dans une vidéo parodique du film « La Chute » : « Bientôt on entendra que Maynard annule le dernier Tool parce qu’il plante des grappes en Antarctique! » (Sectaires, les Maynard-addicts ? Nooon… quoique je suis également prête à affirmer que son vin est du grand cru sans même l’avoir goûté). C’est vrai que Maynard est insaisissable. Anti-star-system paradoxal, il s’est inventé un personnage qui ne se prend au sérieux que lorsqu’il déverse son âme dans le micro. Et encore, il faut voir la scène, quand le sextuor performe aux côtés de catcheurs sur un ring. L’imagerie est toujours décalée par rapport au souffle lyrique des morceaux. A l’origine, Puscifer est d’ailleurs le nom du site via lequel, entre autres produits merchandising, on peut acheter de la fur (devenue fer dans Puscifer… je vous laisse savourer le jeu de mot).

Et la musique, alors ? Du nectar pour les oreilles, parbleu ! Quand Tool voit la nature hostile, Puscifer se réconcilie avec. Si A Perfect Circle – son deuxième groupe – est l’air et Tool le feu, Puscifer représenterait l’eau : les guitares liquides et les lignes de basses sourdes font voguer dessus et dessous la surface d’un flot limpide, tandis que s’emmêlent les voix cristallines de Carina Round et de MJK comme pourraient le faire les chants de la sirène et du marin. Mais l’auteur du cri de Know Your Enemy (2.44mn) de Rage Against The Machine a toujours du coffre et des morceaux plus énergiques font sortir la tête de l’eau, quand les textes ne replongent pas dans la contemplation du divin (« Witnessing the majesty« , répète inlassablement Carina dans Grand Canyon) et la finitude de l’être humain avec l’allégorie du troisième œil (encore lui) : « We will never know world peace until three people can look at each other straight in the eye » , énonce sobrement Maynard dans Simultaneous, relatant une rencontre de concert quelque peu intrigante. Je ne peux qu’exhorter les biberonnés à Tool et les non-initiés à s’injecter du « Money Shot ». Moi j’en prends en intraveineuse en ce moment (mais chut… !).

 

La vidéo officielle du single Grand Canyon


10 titres / 52 mn (Puscifer Entertainment) – Sortie le 30/10/2015

Maynard James Keenan & Carina Round : Voix – Mat Mitchell : Guitares, basse, mandoline, claviers – Juliette Commagere : Claviers – Mat McJunkins : Basse – Jeff Friedl, Tim Alexander & Jon Theodore : Batterie – Devo Keenan : Violoncelle

Produit par Mat Mitchell & Puscifer

En savoir plus : www.puscifer.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *