Sylvain Rifflet : Mechanics


LA MÉCANIQUE DE MON CŒUR

Pochette de Mechanics par Sylvain RiffletBande dessinée, science-fiction, jazz, saxophone et flûte. Déjà rien que par la pochette de l’album, j’aurais dû savoir que « Mechanics » était fait pour moi puisque ce sont toutes des choses que j’apprécie. Mais j’ai appris à me méfier des apparences (serait-ce parce que je suis difficile ? )

 

Par d’autres aspects, « Mechanics » résonne en moi : l’illustration de la pochette est de François Schuiten, l’auteur de bande dessinée dont les mondes futuristes ne cessent de m’intriguer (et j’aime être intriguée !). L’équipe de musiciens interpelle aussi au premier abord : saxophone, percussions, guitare et flûte. On est loin des ensembles traditionnels. Puis, je parcours la liste des morceaux (il paraît qu’on dit playlist, maintenant !) et je découvre un titre de Moondog, un autre de Camille et la plage 2 s’intitule Glassicism. Tiens, ça me rappelle un certain Philip.

Mais ce qui a résonné le plus, c’est évidemment l’écoute. Avec cet album, j’ai plongé dans un monde d’ambiances. Un monde où les musiciens ont assurément une technique instrumentale à toute épreuve mais où l’effet musical me semble passer avant la prouesse à la Paganini. Comme dans ce titre où le saxophoniste Rifflet nous gratifie d’un long passage en respiration circulaire (c’est-à-dire sans s’arrêter de souffler), prouesse déjà assez remarquable mais il utilise en plus le bruit de son souffle comme un élément musical, une rythmique ajoutée à la mélodie. Ou comme ces passages où le son de flûte de Mienniel, à des années lumière des apprentissages scolaires, est en constante recherche de sonorités variées, enrichies d’harmoniques, de souffle. Quand tout cela est en plus environné de sons plus ou moins faciles à identifier, j’ai déjà dépassé l’envie d’analyser tout ça et je me laisse tout simplement bercer par l’histoire qu’on me raconte. Et les histoires, j’adore ça aussi !

 

La vidéo officielle de « Mechanics » par Sylvain Rifflet


12 titres / 47 mn (Magriff) – Sortie le 08/09/2015

Sylvain Rifflet : Saxophone, clarinette, boite à musique maison – Benjamin Flament : Percussions, métaux traités – Philippe Gordiani : Guitares – Jocelyn Mienniel : Flûte, kalimba

En savoir plus : sylvainrifflet.com/mechanics


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *