Tigran Hamasyan : Luys I Luso


PAPIERS D’ARMÉNIE

Pochette de Luys I Luso par Tigran HamasyanAprès Bamako avec Bertrand D, je vous propose un petit voyage en Arménie. Je ne connais rien de ce pays (c’est qu’il y a beaucoup plus de choses que j’ignore que de choses que je connais, mais je travaille à réduire le déséquilibre).

 

C’est donc avec une grand curiosité que j’ai plongé dans cet album de Tigran Hamasyan, dont je savais, dès le départ, qu’il ne ressemblerait pas à ses autres albums. De ce côté, je n’ai pas été déçue. Des autres côtés non plus d’ailleurs. Mes informations de départ étaient maigres : l’album comprend en fait des chants sacrés arméniens arrangés par le pianiste, pour piano et chœur exclusivement. Les noms de saint Mesrop, Grigor Narekatsi, ou Komitas – les auteurs d’origine des œuvres ici réinterprétées – n’évoquant rien chez moi, comme souvent, j’ai donc d’abord écouté, et réécouté ce nouvel opus. L’album m’a fait l’effet d’un voyage de l’ombre vers la lumière, donnant au CD une impression d’ensemble que j’atteins rarement. Les premiers chants me paraissent lourds et venir de la terre, tandis que les derniers, avec leurs voix éthérées (on dirait les voix d’anges du requiem de Fauré), me donnent le cœur léger.

Ne cherchez pas de jazz ici (je pense d’ailleurs que ceci est mon premier article « inclassable » !). On sent, dans les notes de pochette et dans la littérature qu’on trouve ici et là sur le net, que le pianiste arménien a voulu faire un hommage à la culture musicale de son pays. C’est un hommage du cœur (et du chœur ! vous me pardonnerez le jeu de mots facile) à une culture empreinte de religion. Et pour la mécréante que je suis, un peu d’élévation spirituelle est toujours bienvenue. Par contre, il fallait déjà que je me mette au turc et au créole, voilà que je dois ajouter l’arménien. Mon inculture ne ferait-elle qu’augmenter ?

 

Le teaser de Luys I Luso


14 titres/ 76 mn (ECM)- Sortie le 04/09/2015

Tigran Hamasyan : Piano – Yerevan State Chamber Choir : Chœur – Harutyun Topikan

Produit par Manfred Eicher

En savoir plus : www.luysiluso.com

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.