A State Of Mind : The Jade Amulet


LES TAS D’ESPRITS

Pochette de The Jade Amulet par ASM A State Of MindEcrire, un café à la main – et juste après m’être repu d’un délicieux couscous royal -, que le hip-hop n’est pas ma tasse de thé (même à la menthe) serait non seulement trop facile mais en plus probablement erroné.

 

Je dirais plutôt que je ne dois pas avoir assez de clés pour en envisager toute la dimension culturelle et musicale. Et il faut dire que le rap en France, alors qu’il est terriblement vendeur, n’a pas bonne réputation. Souvenons-nous d’abord que le genre est né aux Etats-Unis dans les années 1970 lorsque DJ’s et MC’s mêlèrent leurs beats percussifs et leurs scratches aux musiques funk et soul ambiantes à l’époque, y introduisant le chant rap comme un lointain héritage de la culture afro-américaine, et même africaine. En France, il faudra attendre véritablement les années 90 pour que le hip-hop connaisse un franc succès, à travers les Suprême NTM, IAM ou MC Solaar qu’on ne présente plus. On le voit, le genre multiplie depuis les antagonismes et aujourd’hui il n’est pas aisé pour le néophyte curieux de s’y retrouver au mieux. Alors, pourquoi ASM, me direz-vous ?

Ne vous y trompez pas : ASM ne sont pas les initiales du club de rugby de l’ASM Clermont-Ferrand, ni de l’AS Monaco ou de l’Avenir Sportif de La Marsa (c’est en Tunisie…). ASM (A State Of Mind) est un collectif né en 2007, proche des célèbres Wax Tailor, Sadat X ou Bonobo, et qui vient de sortir son troisième opus, « The Jade Amulet ». Véritable odyssée hip-hop mêlant samouraïs et Grèce antique à la sauce Tarantino, l’album renferme une musique terriblement excitante parce qu’elle raconte une histoire. Je devrais dire deux histoires. L’histoire de ses personnages bien-sûr, formidablement mise en images (et je ne parle même pas de la mise en scène des concerts), mais aussi l’histoire d’un genre musical, merveilleusement mise en sons. Les rythmiques haletantes groovent toutes à fond. Les samples, les cuivres et cordes abondants enrichissent un univers pictural déjà foisonnant de mille couleurs. Quant aux nombreux guests, des voix au flow toujours imparable, ils habillent divinement les orchestrations, une sorte de bande-son du hip-hop d’aujourd’hui, créatif et sans réelle limite. Et le pire avec tout ça, c’est que j’aurais pu vous dire que mon couscous me restait un peu sur l’estomac, mais là aussi ce serait totalement erroné.

La vidéo de Masking (featuring MF Doom)


15 titres / 61 mn (Hoso) – Sortie le 16/10/2015

Green T & Funk.E Poet : MC – Fade : Production musicale

Produit par Hoso

En savoir plus : www.asmastateofmind.com


2 Comments on “A State Of Mind : The Jade Amulet

  1. Quelle ambiance dans le morceau à l’écoute ! Le rap n’est pas non plus ma tasse de thé (que je bois en quantité !) mais celui-ci me séduit bien.
    Merci pour la découverte !

    • Tout le plaisir est pour moi !
      Je ne bois pas de thé (je préfère le café à l’eau chaude…) mais j’avoue que j’ai pris du plaisir à découvrir ce rap-là.
      Ces gens ont beaucoup de choses à dire, je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *