Détroit : Horizons


VOYAGE AU CENTRE DE CANTAT

Pochette de Horizons par DétroitDétroit : Pascal Humbert et Bertrand Cantat. Le nom est lâché. Forcément, je me suis posé la question « dois-je faire cette chronique ? ». Les choses sont telles qu’on ne peut parler de Bertrand sans se demander si on en a le droit, plutôt étrange, non ?

 

Mais je ne suis ni juge ni juré et j’ai juste envie de parler de musique, de sa musique. J’ai donc écouté ce disque sans a priori, juste l’envie de découvrir comment les épreuves passées pouvaient influencer la musique de Cantat. On découvre un album plus calme, plus doux que ce à quoi nous avait habitués Noir Désir. Une exception, Le Creux De Ta Main, qui nous renvoie aux années glorieuses du groupe bordelais avec délice. Les textes sont de Cantat. On sent à chaque mot, à chaque phrase la souffrance, la douleur et le poids qu’il porte. Il raconte l’incarcération dans Horizons, titre lourd et prenant, mais aussi porteur d’espoir. La musique est parfaite, elle traduit autant que le texte la noirceur de cette âme torturée, de ce corps enfermé mais à l’esprit libre.

Puis vient Ange De Désolation, et là impossible de ne pas y voir une déclaration à celle qui a tragiquement disparu. Une chanson sublime, mélange d’amour et de souffrance qui ne laisse pas de glace. Un plongeon au fond du cœur du chanteur dont on ne ressort pas indemne. Reste la magnifique reprise Avec Le Temps.  Modernité dans l’orchestration, sans nuire au chef d’œuvre. La voix éraillée et profonde de Cantat sur ces nouveaux arrangements hérisse le poil. Une incontestable réussite. J’ai écouté ce disque sans préjugés mais n’ai pu m’empêcher de chercher un sens, des réponses derrière chaque mot, chaque silence, d’essayer de toucher l’insaisissable… Beaucoup aimeraient avoir une interview du chanteur. Je pense que la meilleure façon de l’entendre et de le comprendre est d’écouter ce disque car il s’y livre avec ses mots propres et intimes. Peut-être une façon de tourner enfin son regard vers d’autres « Horizons ».

 

La vidéo officielle de Droit Dans Le Soleil


13 titres / 52 mn (Barclay) – Sortie le 18/11/2013

Bertrand Cantat : Voix, guitares, harmonica – Pascal Humbert : Basse, contrebasse, guitares, percussions – Bruno Green : Claviers, guitares, programmations – Manfred Kovacic : Claviers – Ion Meunier : Batterie – Catherine Graindorge : Violon, alto, choeurs – Lisa Berg : Violoncelle – Olia Ougrik, Tree Laurita Humbert & Samaha Sam : Choeurs

Réalisé par Pascal Humbert & Bertrand Cantat

En savoir plus : www.detroitmusic.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.