Ezequiel Spucches : Hombrecito


SI LOIN ET POURTANT SI PRÈS

Pochette de Hombrecito par Ezequiel SpucchesPuisque le temps a décidé que l’été est fini, je lutte en vous emmenant sous le soleil de Buenos Aires avec cet album qui a une très jolie histoire. Je tente de vous la résumer : Manuel Mujica Lainez, né en 1910, est un des auteurs majeurs de la littérature argentine.

Et parmi une œuvre assez prolifique, on trouve ce petit bijou qui, semble-t-il, est aussi connu des enfants argentins que le petit Prince est connu des enfants français. Plus récemment (en 2010), Ezechiel Spucches, compositeur et pianiste argentin vivant en France, a l’idée d’écrire une musique pour soutenir ce conte fantastique à l’occasion du centenaire de la naissance de l’homme de lettres. « Hombrecito », c’est un petit bonhomme peint sur un carreau de céramique, un azulejo. Seul de son espèce sur un des murs d’une grande demeure de Buenos Aires, il reste longtemps inconnu de tous jusqu’à l’arrivée de Daniel, petit garçon solitaire venu habiter dans la maison. C’est alors le début d’une belle amitié, qui est pourtant menacée par la maladie de Daniel. Alors, le petit bonhomme de l’azulejo compte bien tenter de déjouer les plans de madame la mort.

La musique est colorée et illustre, du moins à mes oreilles de française, la musique argentine. Des danses traditionnelles (tango, milonga, candombe) aux consonances proches d’Astor Piazzolla en passant par des ambiances particulièrement bien senties pour ce conte, j’ai traversé l’histoire de ces deux petits bonshommes avec délectation, emportée que j’étais par la voix de Laure Gouget. Ajoutez à cela que le petit carreau de céramique a été fabriqué non à Buenos Aires mais à Desvres et je me dis que cette rencontre dans les pages de LesVeillesMusicales était écrite !

Une présentation rapide de « Hombrecito » par AlmaViva Ensemble


25 titres / 52 mn (Victorie) – Sortie le 29/04/2013

Ezequiel Spucches : Composition, piano, voix – Manuel Mujica Lainez : Texte – AlmaViva Ensemble : Monica Taragano : Flûte – Johanne Mathaly : Violoncelle – Pablo Marquez : Guitare – Laure Gouget : Narratrice – Patrick Sommery-Gade & Jacques Haurogné : Voix

En savoir plus : www.operamusica.com/artist/ezequiel-spucches


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.