Avishai Cohen : Duende


DUENDE, OR NOT SOUL

DuendeAu départ je voulais acheter Triveni II par Avishai Cohen. Quand je me suis rendue chez mon disquaire – que dis-je, dans ma grande surface (plus ou moins) culturelle – le monsieur du rayon jazz n’est pas parvenu à trouver celui-ci sur son bel ordinateur qui sait tout.

Je lui avais pourtant donné le titre. À la place, il me suggérait celui-ci, qui était apparu sur le même bel ordinateur. Il portait quelques stickers engageants (le CD, pas le monsieur du rayon jazz !), le prix était très bas. Et puis surtout j’aime assez Avishai Cohen. Ce qui est très bête (et ce qui confirme mes impressions sur le fait que la grande surface culturelle ne vaut pas un bon vieux disquaire), c’est que le monsieur du rayon jazz ne réalisait pas qu’il ne me parlait pas du même Avishai Cohen. Et oui, les Cohen se suivent et ne se ressemblent pas ! Après Anat Cohen, voici Avishai, mais pas le frère (le trompettiste) d’Anat (la saxophoniste/clarinettiste), un autre (un contrebassiste), d’une autre famille ! Bref, malgré la méprise, je ne regrette pas l’achat de ce petit bijou, un peu court mais fort agréable.

Les passages discrets tout en ambiance suivent les discussions entre le piano tenu par Nitai Hershkovits et la contrebasse, des mélodies qui m’ont beaucoup plu, ou des suites harmoniques dignes d’une musique de film (vous savez, quand tout se dit sans que les héros se parlent !). Comme je suis convaincue qu’à chaque musique correspond une (ou plusieurs mais pas toutes) situation(s) d’écoute, je dirais que celle-ci est parfaite pour la rêverie, mais qu’elle n’est pas du tout appropriée à une écoute en voiture (en tout cas la mienne est trop bruyante et gâche tout le plaisir !). Comme les voitures diffèrent les unes des autres, votre situation d’écoute pour cet album serait peut-être une autre. Quoi qu’il en soit, je pense qu’il vaut sacrément le détour. Essayez-le et vous pourrez nous dire où vous préférez l’écouter.

Avishai Cohen et Nitai Hershkovitz interprètent Soof


9 titres / 34 mn (Blue Note) – Sortie le 21/05/2012

Avishai Cohen : Contrebasse – Nitai Hershkovitz : piano

Produit par Avishai Cohen

En savoir plus : www.avishaimusic.com


One Comment on “Avishai Cohen : Duende

  1. Pingback: AVISHAI COHEN : Triveni II | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.