Kings Of Leon : Come Around Sundown


LA SAINTE FAMILLE

Pochette de Come Around Sundown par Kings Of LeonIl y a quelques jours avait lieu la très commerciale « Fête des grand-mères ». Pour ceux qui ne connaissent pas bien, il s’agit du seul dimanche durant lequel il est absolument impossible d’aller chez son fleuriste préféré dégoter le plus beau bouquet de fleurs pour sa petite femme chérie sans qu’il soit apposé dessus un sticker « Bonne fête, Mamie ! ».

 

C’est donc à n’en pas douter cette ambiance si particulière, ainsi que le repas de famille chez ma tante le même jour, qui m’ont poussé à parler aujourd’hui de l’album « Come Around Sundown » que le groupe Kings Of Leon sortit il y a quatre ans déjà sur leur label RCA. Ici aussi, l’ambiance est plutôt familiale. Jugez vous-mêmes : Caleb, Jared et Nathan Followill sont frères, Matthew est leur cousin. Ensemble ils fondent donc un groupe qui connaitra très vite le succès aux États-Unis. Souvent considéré comme le versant sudiste de The Strokes, le quatuor Followill n’est pas sans me rappeler un autre groupe monstre de la galaxie rock de ce siècle : U2. Comme pour le groupe de Bono, on oublie souvent qu’à ses débuts, Kings Of Leon est très fortement inspiré par des thématiques religieuses (le père des trois garçons était alors prêcheur au sein d’une Église pentecôtiste).

Mais en ce qui me concerne, l’écoute de ce disque (forcément) ensoleillé me laisse surtout toujours rêveur face à l’efficacité qu’il dégage. Aucun véritable leadership ici puisqu’on est en famille, et à maintes reprises j’entends très distinctement les parties de chacun des « 3+1 » frérots. Au menu donc, une basse vrombissante, des fûts cognés avec une science du groove imparable, des parties de guitares inventives et la voix rocailleuse du beau Caleb Followill, côté sombre de la fratrie. Ça joue, et ça joue bien, sans trop d’artifice inutile, mis à part les quelques touches de claviers habituelles dans ce genre de production et qu’on n’entend même plus. Pour autant, est-ce que ma chère grand-mère aurait aimé ce disque comme moi ? C’est une autre histoire…

 

La vidéo officielle du single Radioactive


13 titres / 47 mn (RCA) – Sortie le 18/10/2010

Caleb Followill : Voix, guitares, choeurs – Matthew Followill : Guitares, claviers, choeurs – Jared Followill : Basse, claviers, xylophone – Nathan Followill : Batterie, percussions, choeurs – Liam O’Neil : Claviers, saxophone – Jacquire King : Choeurs, percussions – Angelo Petraglia : Claviers – Chris Coleman : Trompette, choeurs

Produit par Angelo Petraglia & Jacquire King

En savoir plus : www.kingsofleon.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.