Fred Pallem & Le Sacre Du Tympan : Cartoons


MUSIQUES ANIMÉES

Pochette de Cartoons par le Sacre du TympanFan de jazz, ne passe pas trop vite ton chemin. Je sais, tu as pris l’habitude de considérer le jazz comme une musique sérieuse, qu’il ne faudrait en aucun cas galvauder en l’associant à d’autres musiques trop commerciales, trop adolescentes, trop puériles… Depuis le be-bop, tu sais bien que le jazz, c’est important.

 

Passe encore que l’Orchestre National de Jazz se soit égaré à rendre hommage à Led Zeppelin ou à Robert Wyatt. Après tout, même dans le rock ou dans la pop, il y a des artistes sérieux. Et puis, d’ailleurs, Robert Wyatt est peu connu du grand public, ce qui est bien un gage de sa qualité et de son authenticité. N’oublies-tu pas tes leçons d’histoire, fan de jazz ?

Est-on si sûr que cela que Louis Armstrong se considérait comme un grand artiste (ce qu’il était, je n’en disconviens nullement) ? Les rengaines des comédies musicales de Broadway, qui ont constitué pendant longtemps l’essentiel des standards, étaient-elles si pures de toute compromission ? Charlie Parker reprenant La Cucaracha, n’est-ce pas toujours Charlie Parker ? Brad Mehldau reprenant Radiohead… Ah! oui, j’oubliais, Radiohead aussi, c’est sérieux (et triste, et torturé…). Certes, mais Bill Evans transfigurant Some Day, My Prince Will Come, alors ? Là, on se rapproche sérieusement de notre sujet du jour : l’album « Cartoons » de Fred Pallem et le Sacre du Tympan, où se trouvent passés à la moulinette pallémienne nombre de tubes régressifs de notre enfance (je sais, ça dépend de l’âge que vous avez, mais quand même). Car le choix, ici, est plus transgressif qu’il n’y paraît. Une reprise de la chanson d’espoir de Blanche-Neige, ça peut encore sonner comme un hommage nostalgique à l’enfance, par le biais d’un monument de la culture américaine. Mais Goldorak ? Scooby Doo ? Dragonball Z ? Pire : Super Mario Bros ? Ici, rien n’est illégitime, et c’est tant mieux. L’énergie est là, les trouvailles sonores et les arrangements au carré aussi. Que demander de plus, fan de jazz ? Oui, je sais, vous allez trouver certains thèmes un peu faibles. Tout était donc si génial que ça, dans les standards de Broadway ?

 

Une réussite !


10 titres / 33 mn (Train Fantôme) – Sortie le 20/10/2017

Fred Pallem : Basse, arrangements – Guillaume Magne : Guitare – Jérémie Piazza : Batterie, multipad – Fred Escoffier : Piano, orgue, synthés – Guillaume Lantonnet : Xylophone, vibraphone, glockenspiel – Izidor Leitinger & Sylvain Bardiau : Trompette – Matthias Mahler : Trombone – Lionel Ségui : Trombone basse, tuba – Fabien Debellefontaine : Flûtes, saxophone ténor – Fred Gastard : Saxophones basse & ténor

En savoir plus : www.lesacre.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.