Cass McCombs : Big Wheel And Others


LE CASS DU SIÈCLE

Pochette de Big Wheel And Others par Cass McCombsRéjouissez-vous les enfants, c’est bientôt Noël ! Alors que les rues se sont parées de leur plus beaux atours, les marchés de Noël poussent comme des champignons et la Grande Roue Royale n’en finit pas de tourner sur la Grand’ Place de Lille.

 

Et la renommée de cette attraction phare semble telle que Cass McCombs lui-même a choisi de s’en inspirer au moment d’accoucher de sa nouvelle galette, aussi consistante qu’hétéroclite. Accrochez-vous à vos chaussettes et jugez plutôt : 85 minutes de musique pour 22 titres, le plus long avoisinant les 9 minutes ! Tout ça pour un 7ème album en 10 ans – dont 2 la même année (c’était en 2011) – et sûrement plus toutes ses dents. Des chiffres qui donnent décidément le vertige, tout autant que le disque lui-même d’ailleurs. Tel Christopher McCandless, le héros solitaire et finalement malheureux du génial « Into The Wild », McCombs a passé une partie de sa vie à errer de ville en ville, sans réelle attache, en marge d’une société américaine empêtrée dans ses contradictions. C’est ainsi qu’il a dû se forger un goût prononcé pour la liberté et l’affranchissement de toute contrainte, un goût qui transparaît merveilleusement à l’écoute de ce disque difficile d’accès.

En tout cas, je dois avouer que j’ai pour ma part eu du mal à entrer dedans, ne sachant pas bien par où attaquer cette œuvre de presque une heure et demie, sans réel fil conducteur et qui navigue entre des guitares folks reines, des constructions en appelant au blues ou au funk, une énergie rock amalgamées à des notes jazzy à souhait. Une fois intégrée l’idée d’un recueil de chansons, rassemblées sans autre intention que de partager des émotions et invoquer les images d’une vie vouée à la musique, tout va beaucoup mieux. Seulement à ce moment-là on peut lâcher prise et se noyer littéralement dans un océan de sensations. Voilà le long voyage auquel nous convie Cass McCombs en cette fin d’année. Roulez jeunesse !

 

La vidéo officielle de Morning Star


22 titres / 85 mn (Domino) – Sortie le 14/10/2013

Cass McCombs : Voix, guitares – Dan Lead & Mike Bones : Guitares – Mike Gordon : Basse – Jon Shaw : Basse, claviers – Joe Russo & Parker Kindred : Batterie – Bongo Sidibe, Ryan Sawyer & Tim DeWitt : Percussions –  Kevin Bouley : Saxophone – Robbie Lee : Flûte, orgue – Karen Black : Voix

Produit par Cass McCombs

En savoir plus : www.cassmccombs.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.