Peter Von Poehl : Big Issues Printed Small


SYMPHONIES, BAS, ROCK

Pochette de Big Issues Printed Small par Peter Von PoehlComme notre Jean-Jacques Goldman national, on se demande tous ce que l’on serait devenu en naissant ici ou là. On se prend à rêver d’être né au cœur des grandes plaines du far-west, ou à 4000 mètres d’altitude en Amérique du Sud. Le goût de l’ailleurs en quelque sorte.

Le goût de l’aventure aussi. Eh bien mon aventure à moi cette semaine, c’est la Suède. Je rêverais d’avoir mon studio au fin fond du froid, près de Malmö. Je serais blond bien sûr, avec un nom de vendeur de frites, une voix un peu métallique qui rappellerait bien Peter Gabriel ou Cat Stevens, et je maîtriserais le français à la perfection. J’aimerais le cinéma et le cinéma me le rendrait bien. D’ailleurs, j’écrirais pour lui de belles partitions (allez soyons fous, des films connus, pourquoi pas… « L’Arnacoeur » ?) entre des projets de tous horizons. Pas de frontières, peu de limites. Et je sortirais donc aujourd’hui mon nouvel album, plein de couleurs comme sa pochette. Soyons même encore plus fous : je réunirais pour ce projet une formation pour laquelle j’écrirais avec un pote tous les arrangements, jusqu’au moindre coup de triangle.

Voyons… Une espèce d’orchestre hybride, plus petit qu’un orchestre symphonique, moins franchouillard qu’un orchestre d’harmonie (normal en même temps, je serais suédois), et plus caméléon qu’un orchestre de jazz. Encore plus fous ? Attendez… Alors je passerais des mois à écrire ces arrangements pour finalement enregistrer le disque en une seule journée ! Dingue, non ? Du lâcher-prise comme personne, jamais. Impossible de revenir en arrière, de tout aplanir au mixage. Juste de la musique qui respire, vivante et belle dans son imperfection. On me demanderait quel message je voulais faire passer avec ce disque, alors qu’en fait il s’agirait simplement d’un arc-en-ciel de couleurs, de sons et de sensations engrangés et mis en musique. Allez allez, ne rêvons pas trop quand-même, tout ça est absolument impossible. A moins que…

La vidéo officielle (version longue) du single Twelve Twenty One


10 titres / 38 mn (PVP Records) – Sortie le 09/03/2013

Peter Von Poehl : Voix, guitare, arrangements – Martin Hederos : Arrangements, claviers – Christoffer Lundquist : Basse, claviers – Jens Jansson : Batterie, percussion – Nicolas Mathuriau : Vibraphone – Lars Ljungberg : Vibraphone, marimba, glass organ – …

Produit par Christoffer Lundquist & Peter Von Poehl

En savoir plus : www.petervonpoehl.com


4 Comments on “Peter Von Poehl : Big Issues Printed Small

  1. Pingback: RENAN LUCE : D’Une Tonne À Un Tout Petit Poids | LesVeillesMusicales

  2. Pingback: THOMAS DYBDAHL : What’s Left Is Forever | LesVeillesMusicales

  3. Pingback: SUEDE : Bloodsports (N) | LesVeillesMusicales

  4. J’adore la chronique, la musique et le clip est extra. Je pense qu’on peut dire que j’aime …!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.