Piers Faccini : Between Dogs And Wolves


L’HEURE BLEUE

between-dogs-and-wolves-lesveillesmusicalesEt si la vie m’était contée, aux lueurs vacillantes d’une journée d’automne qui s’achève, je rentrerais chez moi pour découvrir le bien-nommé « Entre Chiens Et Loups ». J’y retrouverais Piers Faccini, français d’adoption, d’origine italo-britannique, plasticien, multi instrumentiste, auteur-compositeur-interprète.

Formé à l’École des Beaux-Arts de Paris, voilà un homme garant de la qualité de son labeur, du processus d’écriture à sa production en passant par sa mise en image. Je tiendrais entre mes mains le cinquième ouvrage d’une entreprise commencée en 1997, lui ayant valu avec ses précédents essais « Two Grains Of Sand » et « My Wilderness », une reconnaissance légitime. Sa couverture aux couleurs et à la titraille évocatrices conduirait mon imaginaire à la lisière de la nuit, ce moment propice à la mélancolie. Je fermerais les rideaux, allumerais une lampe de chevet et ouvrirais le précieux écrin. Là, le troubadour des temps modernes viendrait me cueillir par le biais d’une partition sobre et raffinée et me narrer de sa douce voix l’amour à l’épreuve du temps à travers dix chapitres enluminés. J’y reconnaitrais des motifs ramenant à eux les figures patriarcales d’un Sting ou d’un Leonard Cohen (dont Faccini s’accorde une interprétation de Who By Fire sur  un album-livre compilation intitulé « Songs I Love »).

De ses rencontres avec Ibrahim Maalouf, Rokia Traoré, Vincent Ségal, Patrick Watson, l’artiste aurait développé son appétit pour l’exploration du patrimoine instrumental (guitare, dulcimer, kora, piano, harmonium, balafon, marimba, flûte) et pour le franchissement des territoires linguistiques (Il Cammino, Reste La Marée, respectivement entonnées en italien et en français). Son écriture aurait trouvé ses lettres de noblesse dans le dépouillement, délaissant les arrangements pop de ses précédents opus pour orchestrer une intime conversation métissée entre chant et instruments folkloriques. Il se serait aussi entouré de sa protégée, la violoncelliste et chanteuse brésilienne Dom La Nena et de son compagnon de longue route le bassiste Jules Bikioko, adjoignant tous deux leurs cordes aux ballades en paysages romancés. Je laisserais alors ouvert l’album façonné par un artisan bohème qui à force d’allégories, de mots murmurés et de notes entrelacées, nous aurait convié dans son jardin secret et pourtant si familier… Et à l’heure bleue, je rentrerais chez moi.

La vidéo officielle de Reste La Marée


10 titres / 36 mn (Beating Drum) – Sortie le 23/09/2013

Piers Faccini : Voix, guitare, piano, harmonium, dulcimer, marimba, kora, balafon, flûte – Jules Bikioko : Basse – Dom La Nena : Violoncelle, choeurs

Produit par Piers Faccini

En savoir plus : www.piersfaccini.com


One Comment on “Piers Faccini : Between Dogs And Wolves

  1. Pingback: FRANCESCA BELMONTE : Anima | LesVeillesMusicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *