Alela Diane & Ryan Francesconi : Cold Moon


DOUCE NUIT

Pochette de Cold Moon par Alela DianeEn arrivant comme chroniqueur sur ce blog, j’ai indiqué que ma principale passion était le rock, mais pour contredire cette phrase de Heart of Stone, l’un des premiers vrais titres Jagger/Richards, Alela Diane m’a fait un grand effet lorsque je l’ai découverte il y a déjà près de huit ans.

 

C’était sur une compilation (« Even Cowgirls Get The Blues ») avec le désormais classique The Pirate’s Gospel. A tel point que je l’ai de suite mise en exergue devant tous mes amis, un talent pur et fragile que cette jeune folkeuse américaine qui a fait depuis un beau bout de chemin. En solo ou en collaboration comme pour ce dernier disque, je l’ai depuis suivie. Régulièrement, elle livre une musique douce qui coule comme une rivière, un peu de paix dans un monde de brutes. Au niveau des duos, on lui connait un EP avec son amie Alina Hardin, un autre – presque incognito – au sein de Headless Heroes pour un disque de reprises, voire même sa seule réelle incursion en solo avec un backing group du nom de Wild Divine, du temps où elle était mariée à un guitariste ! Et une fois de plus elle s’est ici associée à un guitariste… que je ne connaissais pas. Ryan Francesconi, un américain de Portland, connu comme sideman de la harpiste Joanna Newson, mais aussi responsable il y a trois ans, d’un autre disque en duo avec la violoniste Mirabai Peart, qui apparait d’ailleurs en guest cette fois.

Alors, cette union ? Apparemment nos deux compères étaient en panne d’inspiration et ils ont œuvré ensemble pour créer un disque assez court (38 mn) qui ne détonne absolument pas, comprendre qu’ici pas de décharge électrique, l’ambiance est sobre, monacale, çà et là quelques traces de percussions mais à peine. Le jeu même de Ryan pourrait, pour ceux qui ignoreraient la collaboration, passer pour celui d’Alela. La dame se concentre sur un chant subtil et des textes en proses. Bref, en ces moments de stress, Alela et Ryan offrent un moment en suspension à l’image du ciel de la pochette… mais le problème de notre monde réel c’est que même à ces altitudes la folie destructrice peut nous rattraper.

La vidéo officielle du single Shapeless


8 titres /  38 mn (Rusted Blue Records) – Sortie le 16/10/2015

Alela Diane : Voix – Ryan Francesconi : Guitare acoustique, basse – Mirabai Peart : Violon, alto – Anna Fritz : Violoncelle – Andy Strain : Trombone – Daniel Hunt & Peter Broderick : Percussions

Produit par Ryan Francesconi

En savoir plus : www.aleladiane.com


One Comment on “Alela Diane & Ryan Francesconi : Cold Moon

  1. Excellent !
    Quel plaisir de retrouver la folkeuse. Toujours la même sobriété désarmante.
    Une voix, une guitare, et hop !
    Merci, Maxime C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.