Band Of Horses : Mirage Rock

Pochette de Mirage Rock par Band Of Horses

CHANTE, PIED-TENDRE ! Je me souviens de la galerie de portraits des aventures de Lucky Luke, du fourbe Pat Poker au longiligne Phil Defer, en passant bien sûr par les quatre abominables frères Dalton. Et je me rends compte aujourd’hui qu’il manquera toujours à cette grande saga de l’ouest une aventure intitulée « Lucky Luke contre Band Of Horses ». Du line-up originel (lorsque le groupe s’appelait encore Horses), il ne reste que le… Lire la suite…

Calexico : Algiers

Pochette de Algiers par Calexico

UN CACTUS À NEW ORLEANS Décidément, les semaines se suivent et se ressemblent  pour moi sur LesVeillesMusicales. La semaine dernière, je découvrais le dernier album de Cat Power, que je trouvais moins ensoleillé qu’il ne paraissait au premier abord. Cette semaine, c’est au tour de Calexico de se laisser à  une mélancolie plus prononcée. Difficile de classer le duo de l’Arizona, tant les références musicales, les couleurs et les ambiances sont nombreuses… Lire la suite…

Cat Power : Sun

Pochette de Sun par Cat Power

HERE COMES THE SUN ? On ne peut qu’adhérer à la cause de Cat Power quand on a quatre matous à la maison ! Mais en plus d’un slogan d’une intense et animale affirmation de soi, Chan Marshall (c’est son vrai nom) semble avoir su créer son univers. Un univers dont la voix, les mélodies aériennes et les rythmiques improbables ne sont pas sans me ramener un an en arrière, lorsque Feist… Lire la suite…

Antony And The Johnsons : Cut The World

Pochette de Cut The World par Antony And The Johnsons

LE NOUVEAU GENRE Ma première rencontre avec le nouvel album d’ Antony And The Johnsons aura été une découverte humaine. On ne peut en effet aborder cette musique d’une poésie à couper le souffle qu’en essayant de comprendre qui est vraiment Antony Hegarty. Personnage emblématique de la scène indé de ces dernières années, véritable croisement entre Nina Simone (pour la voix), David Lynch (pour l’image) et Boy George (pour le fun), il… Lire la suite…

Robert Francis : Strangers In The First Place

Pochette de Strangers In The First Place par Robert Francis

MUSIQUE POUR COSTARD-CRAVACHE Il est des artistes que je retrouve avec plaisir, et ce bon vieux (25 ans, ah bon, déjà ?) « Robeeert » fait partie de ceux-là. Il nous avait déjà gratifié d’un excellent album en 2010, intitulé « Before Nightfall » et incluant le tubesque Junebug (mais si, souvenez-vous : Ouhouhou, ouhouhou…). Après avoir traversé l’Amérique dans tous les sens avec son fidèle toutou, voici donc le retour du folkeux de ces demoiselles…. Lire la suite…