Electric Universe : 20

Pochette de 20 par Electric Universe

CLICHÉ D’UN UNIVERS PSYCHÉLECTRIQUE Quelque part dans les Pyrénées orientales, un midi d’été 2017. Le soleil est au firmament. Des chevaux sauvages s’ébrouent sur les flancs des collines. Assagie par des mois de sécheresse, l’herbe haute virevolte sans panache lors des rares percées de mistral, tandis que la faune semble suspendue au moindre gré du vent.   Soudain une bourrasque de basses torrides souffle sur la terre aride… Mais… quelles sont ces… Lire la suite…

Brian Eno : Reflection

Pochette de Reflection par Brian Eno

LE LAVIS DE BRIAN Notre jeu de l’été : Qui suis-je ? Mon véritable père est Caï Lun, chef des ateliers impériaux de Chine, en 105 après J.C.. Marco Polo parle de moi dans ses chroniques. En 793, je suis à Bagdad, en 900 au Caire, en 1056 à San Felipe, en 1276 à Fabriano. Je vous vois d’ici, vous êtes déjà sur Google.   Vous avez trouvé ? Oui, c’est ça,… Lire la suite…

Aphex Twin : Cheetah

Pochette de Cheetah par Aphex Twin

TÉLESCOPAGE ESTHÉTIQUE Mon premier contact avec Aphex Twin remonte à il y a au moins quinze ans. A cette époque où E-mule et Kazaa (coucou Hadopi!) ouvraient la porte du paradis à tous les internautes musicalement insatiables – moyennant 90 minutes de prières au Dieu Internet pour qu’il maintienne sa connexion –, je téléchargeais les clips de mes groupes de rock préférés.   Et parfois, au milieu de quelques sessions-surprises où le… Lire la suite…

Klute : Read Between The Lines

Pochette de Read Between The Lines par Klute

HISTOIRE(S) DE BEATS Il n’a pas de baguette, mais grâce à la technologie électronique et à un talent certain, Klute propulse l’air avec plus de densité et de mesure que ne le permettrait n’importe quelle batterie.   Dans l’atmosphère chargée de « Read Between The Lines » se succèdent des textures toutes plus différentes les unes que les autres. Je ne peux que saluer le huitième album de ce producteur britannique qui recoupe tous… Lire la suite…

Al’Tarba : La Nuit Se Lève

Pochette de La Nuit Se Lève par Al Tarba

LA NUIT, TOUS LES CHATS SONT GRIS Al’Tarba édifie des concept-albums en les parant à chaque fois d’une atmosphère cinématographique. Et cette fois-ci, c’est du glaucky.   Dans « Let The Ghosts Sing », son précédent opus, l’imagerie fantomatique développée en filigrane m’avait plongée dans une drôle de léthargie : le jour on se promenait dans un désert aride du Far West, la nuit on entrait se réchauffer à la lumière des cheminées de foyers… Lire la suite…

Panda Dub : Shapes And Shadows

Pochette de Shapes And Shadows par Panda Dub

HYMNE AUX SIRÈNES A chaque nouvel album et live, je suis comme un poisson frétillant dans l’eau. Pourtant, je sais que je vais passer à la casserole.   Encore une fois, Panda dub m’a retenue en captivité durant les quarante-huit minutes tempétueuses de cet album. Quatorze secondes après avoir quitté le large, une première couche écrasante de basses est envoyée avec moult distorsions sur des rythmes de dub digital. Arrivent ensuite d’autres vagues… Lire la suite…