Abraham inc : Tweet Tweet

Pochette de Tweet Tweet par Abraham inc.

A LITTLE BIRD TOLD ME J’ai un peu tendance à écouter un album sans lire la moindre phrase de pochette. Et encore une fois, je me suis jetée sur cet album sans rien lire. Dès les premières notes de clarinette, je me suis dit que je connaissais pourtant ce jeu. Puis, quand le deuxième morceau intitulé Moskowitz remix a commencé, je ne pouvais que reconnaître une mélodie du Mondomix de David Krakauer…. Lire la suite…

Paul Banks : Banks

Pochette de Banks par Paul Banks

LE COTÉ OBSCUR Comme quoi la nature fait parfois bien les choses. Souvenez-vous donc. La semaine dernière je m’épanchais sur ce qui me semblait bien être la reconversion réussie d’un homme-orchestre fort sympathique. Finalement décidé à exprimer en son propre nom les lumineuses idées qui l’habitent, Ben Gibbard soulevait aussi au passage d’habituelles interrogations quant à l’intérêt d’une carrière solo aussi soudaine et tardive qu’inattendue. Et voilà qu’on remet le couvert cette… Lire la suite…

The XX : Coexist

Pochette de Coexist par The XX

COHABITATION Avant l’écoute de ce nouvel album de The XX, je n’avais pas une idée très précise de l’approche musicale des jeunes londoniens. A travers ce que j’avais pu entendre, je donnais au tout une sonorité très pop. Et à l’écoute de leurs précédents singles, ma vision se confirmait. Mais on y retrouve aussi beaucoup d’influences électro minimaliste, ce qui ne m’avait guère déplu. C’est donc plutôt confiant que je me lançais… Lire la suite…

Ben Gibbard : Former Lives

Pochette de Former Lives par Ben Gibbard

L’HOMME ATOUT FAIRE Bien entendu, comme beaucoup d’autres, je pourrais opposer le premier album solo de Ben Gibbard à la discographie sûre de Death Cab For Cutie, référence en matière de rock indépendant yankee de la dernière décennie, dont Gibbard est le maître chanteur. Je pourrais aussi me perdre en inutiles comparaisons des albums qui jalonnent donc la carrière du jeune américain, disserter sur l’intérêt de sortir un album solo pour celui… Lire la suite…

Laurent Mignard/Michel Pastre : Battle Royal

Pochette de Battle Royal par Laurent Mignard/Michel Pastre

RETOUR AUX SOURCES Il y avait longtemps que je n’avais pas écouté de big-band à l’ancienne. Et dès les premières mesures de « Battle Royal », j’ai su que l’album allait être le sujet de ma première chronique sur LVM. J’ai su aussi que j’étais chez moi. Pourtant, il est loin le temps où j’avais un grand nombre d’albums de Basie ou Ellington et aussi de Nat King Cole, de Gene Krupa et j’en… Lire la suite…

Bat For Lashes : The Haunted Man

Pochette de The Haunted Man par Bat For Lashes

LE FESTIVAL DE KHAN Après deux premiers disques qui l’avaient propulsée sur le devant de la scène, Bat For Lashes, alias Natasha Khan nous offre son « disque de la maturité », à tout juste trente-deux balais. Une maturité qui prend son album précédent (« Two Suns », 2009) à contrepied, et qui s’affirme d’emblée à travers une sobre pochette en forme de pied de nez à ceux qui vouent un culte à la nudité parfaite,… Lire la suite…